La RE2020 qui succédera à la RT2012 devrait voir le jour en 2021. Elle abordera avec une approche différente la performance énergétique et environnement du bâtiment. Jusqu’à présent les réglementations thermiques s’intéressaient à la performance d’un bâtiment uniquement du point de vue exploitation dans le but de réduire le coût des consommations énergétique de l’utilisateur. Demain La RE2020 s’intéressera à l’impact environnementale, notamment sur le volet carbone, du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie : de l’extraction des matériaux nécessaires à sa construction jusqu’à sa destruction et mise en déchet. Chaque fabricant devra fournir ses fiches de données environnement et sanitaire (FDES) donnant les résultats de son analyse de cycle de vie (ACV). L’ensemble des FDES sont accessibles et mise à jour sur le site INES (https://www.inies.fr/accueil/).

Les principaux corps d’état impactés seront l’infrastructure, la structure et la menuiserie qui devront reconsidérer leur matériaux et process. L’impact du transport étant pris en compte dans l’impact environnemental, certains à priori écologiques pourraient être contrariés. L’intérêt que l’on pourrait trouver dans la composante transport du cycle de vie est qu’elle incitera la relocalisation des productions d’un point de vue national et international.

Le bureau d’étude FERRER et ANDRE qui vous accompagne depuis le début de la RT 2012 pour réaliser les attestations de conformité pour le dépôt de permis de construire et l’étude thermique sera heureux de réaliser la transition vers la RE2020 avec vous.

Article rédigé par le bureau d’étude thermique RT 2012 FERRER et ANDRE : https://www.etude-thermique-rt-2012.com/