Lors de la réunion annuelle des auditeurs RGE pour QUALIBAT, qui a eu lieu le 15 janvier au siège de la SMABTP, le président de QUALIBAT, Mr Alain Maugard a pu révéler les nouveautés à venir pour la mention RGE.
 

Les audits RGE
Actuellement 12 domaines de travaux sont audités. 
Pour améliorer la qualité des audits et la pertinence des points de contrôles, ce nombre de domaine va passer à 19.

Par exemple pour l'isolation de la toiture, les points de contrôles ne seront pas les mêmes si il s'agit d’isolation soufflée, d'isolation sur dalle avec de la laine déroulée ou en sarking par exemple.

La chasse aux eco-délinquants
"Il faut les coincer !
C'est le souhait et la volonté affichée par Alain MAUGARD, président de QUALIBAT. "En cas de doutes, nous pouvons débarquer au sein de l'entreprise, c'est-à-dire soit conduire davantage d'audits, soit ouvrir une enquête, pour vérifier si l'entreprise se comporte convenablement."  
Plusieurs signalements à la Répression des fraudes ont déjà permis de stopper quelques éco-délinquants.

  • La réception des travaux
    Le Gouvernement a déjà demandé à réfléchir sur une réception des travaux plus formelle. Elle doit permettre aussi aux particuliers de mieux comprendre l'importance énergétique des travaux effectués.
     
  • L'avenir pour la mention RGE
    La mention RGE sera au 1er juillet 2020 obligatoire pour permettre à ses clients de bénéficier des aides du programme "Habiter mieux sérénité" de l'Anah
    Par exemple pour le reste à charge du paiement dans le cadre de la nouvelle aide MaPrimeRénov.

En 2019 les auditeurs QUALIBAT ont effectués 11 700 contrôles. Ils ont constaté 11% de NON conformité technique et 55% de manque sur la partie "Conseils et services".